PERFORMANCE DES FONDS

DIGITAL STARS EUROPE

Date de lancement : 13/11/98

DIGITAL STARS EUROPE EX UK

Date de lancement : 30/06/06

DIGITAL STARS EUROPE SMALLER COMPANIES

Date de lancement : 16/12/16

DIGITAL STARS US EQUITIES

Date de lancement : 16/10/17

DIGITAL STARS EUROZONE

Date de lancement : 01/10/18
 

DIGITAL STARS EUROPE

Rapport pour le mois de mars 2021Mars a permis au marché actions de poursuivre son parcours haussier (MSCI Europe NR +6.5%), l’impact de la crise Covid sur les marchés a été effacé en Europe, alors qu’aux États-Unis l’indice S&P 500 bat de nouveaux records. La reprise économique sera forte. Les publications surprennent positivement et notre indicateur de Momentum économique européen est au plus haut depuis 3 ans. Pourtant, la 3ème vague épidémique touche sévèrement une Europe peu vaccinée, un simple retard pour le marché qui préfère retenir l’efficacité des vaccins. Les banques centrales resteront accommodantes le temps nécessaire. Par ailleurs, les plans de relance seront massifs, et la consommation au rendez-vous en raison de l’épargne abondante. Malgré la hausse des indices la valorisation demeure sans excès en Europe où la prime de risque s’établit à 5.6% au-dessus de sa moyenne sur 20 ans de 5.0%. Les fonds Digital poursuivent leur progression en mars et affichent des performances proches de leurs indices de référence. Dans la continuité de la fin février, les premiers jours de mars ont vu des prises de profits sur les valeurs « croissance », impactées par la hausse des taux. Le secteur de la distribution internet et les semi-conducteurs ont particulièrement souffert…avant de se reprendre en cours de mois. Les performances ont ensuite été tirées par le secteur technologique (ASM, ASML, Besi, Softcat, QT Group), le jeu en ligne (Evolution Gaming, Kindred, Gamesys), les titres de la logistique (Post NL, Royal Mail) et du transport maritime (MPC Container Ships, Kuehne+Nagel). Le biais cyclique des fonds conduit à un bêta ex-ante de 1.1, explicatif de la légère amplification des mouvements de marché. La performance mensuelle de Digital Stars Europe Acc est de +6.2%, contre +6.5% pour le MSCI Europe NR.

Voir le rapport mensuel au format PDF

Objectifs

L'objectif du compartiment est de dégager une plus-value à long terme de son capital et de surperformer les marchés européens dans leur ensemble en utilisant un modèle quantitatif sophistiqué, conçu par Jacques Chahine, qui permet d'identifier les performeurs «stars».

Profil du fonds

Un portefeuille extrêmement bien diversifié, investi sur l'ensemble des capitalisations boursières dans un style purement quantitatif. Son univers d'investissement comprend environ 1 700 valeurs de l'Union Européenne, le Royaume-Uni, la Suisse et la Norvège dont la capitalisation excède 100 millions d'euros. Le compartiment pourra investir jusqu'à 50% de ses actifs nets dans des valeurs de grandes capitalisations appartenant au Stoxx 50.

DIGITAL STARS EUROPE EX-UK

Rapport pour le mois de mars 2021Mars a permis au marché actions de poursuivre son parcours haussier (MSCI Europe NR +6.5%), l’impact de la crise Covid sur les marchés a été effacé en Europe, alors qu’aux États-Unis l’indice S&P 500 bat de nouveaux records. La reprise économique sera forte. Les publications surprennent positivement et notre indicateur de Momentum économique européen est au plus haut depuis 3 ans. Pourtant, la 3ème vague épidémique touche sévèrement une Europe peu vaccinée, un simple retard pour le marché qui préfère retenir l’efficacité des vaccins. Les banques centrales resteront accommodantes le temps nécessaire. Par ailleurs, les plans de relance seront massifs, et la consommation au rendez-vous en raison de l’épargne abondante. Malgré la hausse des indices la valorisation demeure sans excès en Europe où la prime de risque s’établit à 5.6% au-dessus de sa moyenne sur 20 ans de 5.0%. Les fonds Digital poursuivent leur progression en mars et affichent des performances proches de leurs indices de référence. Dans la continuité de la fin février, les premiers jours de mars ont vu des prises de profits sur les valeurs « croissance », impactées par la hausse des taux. Le secteur de la distribution internet et les semi-conducteurs ont particulièrement souffert…avant de se reprendre en cours de mois. Les performances ont ensuite été tirées par le secteur technologique (ASM, ASML, Besi, QT Group), le jeu en ligne (Evolution Gaming, Kindred), les titres de la logistique (Post NL) et du transport maritime (Kuehne+Nagel). Le biais cyclique des fonds conduit à un bêta ex-ante de 1.1, explicatif de la légère amplification des mouvements de marché. Digital Stars Europe Ex-UK Acc termine mars à +6.2% contre +6.6% pour le MSCI Europe ex UK NR.

Voir le rapport mensuel au format PDF

Objectifs

L'objectif du compartiment est de dégager une plus-value à long terme de son capital et de surperformer les marchés européens (hors Royaume-Uni) dans leur ensemble en utilisant un modèle quantitatif sophistiqué, conçu par Jacques Chahine, qui permet d'identifier les performeurs «stars».

Profil du fonds

Un portefeuille extrêmement bien diversifié, investi sur l'ensemble des capitalisations boursières dans un style purement quantitatif. Son univers d'investissement comprend environ 1 300 valeurs de l'Union Européenne (excluant le Royaume-Uni), la Suisse et la Norvège, dont la capitalisation excède 100 millions d'euros. Le compartiment pourra investir jusqu'à 50% de ses actifs nets dans des valeurs de grandes capitalisations appartenant à l'Euro Stoxx 50.

DIGITAL STARS EUROPE SMALLER COMPANIES

Rapport pour le mois de mars 2021
Mars a permis au marché actions de poursuivre son parcours haussier (MSCI Europe NR +6.5%), l’impact de la crise Covid sur les marchés a été effacé en Europe, alors qu’aux États-Unis l’indice S&P 500 bat de nouveaux records. La reprise économique sera forte. Les publications surprennent positivement et notre indicateur de Momentum économique européen est au plus haut depuis 3 ans. Pourtant, la 3ème vague épidémique touche sévèrement une Europe peu vaccinée, un simple retard pour le marché qui préfère retenir l’efficacité des vaccins. Les banques centrales resteront accommodantes le temps nécessaire. Par ailleurs, les plans de relance seront massifs, et la consommation au rendez-vous en raison de l’épargne abondante. Malgré la hausse des indices la valorisation demeure sans excès en Europe où la prime de risque s’établit à 5.6% au-dessus de sa moyenne sur 20 ans de 5.0%. Digital Stars Europe Smaller Companies Acc a progressé de +4.4% en mars, légèrement derrière le MSCI Europe Small Cap NR (+5.1%). La technologie a pesé sur la performance : après un début de mois difficile pour le l’ensemble du secteur, le redressement des semi-conducteurs n’aura pas suffi à renverser la vapeur. Les industrielles ont brillé, en particulier dans le frêt (John Menzies, NTG) et la logistique (PostNL, Royal Mail). Le Royaume-Uni s’est aussi démarqué favorablement (CMC Markets, Tremor, Kin and Carta), poussé par le cours de la livre Sterling.

Voir le rapport mensuel au format PDF

Objectifs

L'objectif du compartiment est de dégager une plus-value à long terme de son capital et de surperformer les marchés européens des petites capitalisations en utilisant un modèle quantitatif sophistiqué, conçu par Jacques Chahine, qui permet d'identifier les performeurs «stars».

Profil du fonds

Un portefeuille extrêmement bien diversifié, investi sur les petites et moyennes capitalisations boursières dans un style purement quantitatif. Son univers d'investissement comprend environ 1 500 valeurs de l'Union Européenne, le Royaume-Uni, la Suisse et la Norvège, dont la capitalisation excède 50 millions d'euros et ne dépasse pas la plus grande capitalisation de l'indice MSCI Europe Small Cap.

DIGITAL STARS US EQUITIES

Rapport pour le mois de mars 2021Mars a permis au marché actions de poursuivre son parcours haussier aux États-Unis, avec de nouveaux records pour l’indice S&P 500 (+4.3% pour le S&P 500 NR). Une reprise économique forte est en train de se matérialiser. Les publications surprennent positivement et notre indicateur de Momentum économique américain se redresse. Pourtant, la 3ème vague épidémique n’est qu’un simple retard pour le marché qui préfère retenir l’efficacité des vaccins. Les banques centrales resteront accommodantes le temps nécessaire. Par ailleurs, les plans de relance seront massifs, et la consommation au rendez-vous en raison de l’épargne abondante. Malgré la hausse des indices la valorisation demeure sans excès, avec une prime de risque à 3.0%, soit sa moyenne historique sur 20 ans. Digital Stars US Equities Acc USD a terminé en hausse de +4.0% ce mois-ci, en léger retrait par rapport au S&P 500 NR à +4.3%, mais devant le Russell 2000 NR à +1.0%. Le secteur financier a été le grand gagnant du mois, en particulier dans la banque (Live Oak Bank, Silvergate Capital, Pacific Premier) et le mortgage (PennyMac, MrCooper). La technologie, meilleur contributeur depuis le début d’année, a subi un revers ce mois-ci, aussi bien dans le logiciel (Agilysys, Trade Desk) que les semi-conducteurs (Alpha and Omega Semiconductor).

Voir le rapport mensuel au format PDF

Objectifs

L'objectif du compartiment est de dégager une plus-value à long terme de son capital et de surperformer les marchés américains dans leur ensemble en utilisant un modèle quantitatif sophistiqué, conçu par Jacques Chahine, qui permet d'identifier les performeurs «stars».

Profil du fonds

Un portefeuille extrêmement bien diversifié, investi sur l'ensemble des capitalisations boursières dans un style purement quantitatif. Son univers d'investissement comprend environ 2 700 valeurs du marché américain, dont la capitalisation excède 100 millions de dollars, et suivies par un minimum de 3 analystes financiers.

DIGITAL STARS EUROZONE

Rapport pour le mois de mars 2021Mars a permis au marché actions de poursuivre son parcours haussier (MSCI Europe NR +6.5%), l’impact de la crise Covid sur les marchés a été effacé en Europe, alors qu’aux États-Unis l’indice S&P 500 bat de nouveaux records. La reprise économique sera forte. Les publications surprennent positivement et notre indicateur de Momentum économique européen est au plus haut depuis 3 ans. Pourtant, la 3ème vague épidémique touche sévèrement une Europe peu vaccinée, un simple retard pour le marché qui préfère retenir l’efficacité des vaccins. Les banques centrales resteront accommodantes le temps nécessaire. Par ailleurs, les plans de relance seront massifs, et la consommation au rendez-vous en raison de l’épargne abondante. Malgré la hausse des indices la valorisation demeure sans excès en Europe où la prime de risque s’établit à 5.6% au-dessus de sa moyenne sur 20 ans de 5.0%. Le fond Digital Stars Eurozone poursuit sa progression en mars et affiche des performances proches de son indice de référence. Dans la continuité de la fin février, les premiers jours de mars ont vu des prises de profits sur les valeurs « croissance », impactées par la hausse des taux. Le secteur de la distribution internet et les semi-conducteurs ont particulièrement souffert…avant de se reprendre en cours de mois. Les performances ont ensuite été tirées par les secteurs technologique (Qt Group, BE Semiconductor Industries, ASM International), de la logistique (PostNL), et de la consomation discrétionnaire (Unieuro, De’Longhi). Digital Stars Eurozone Acc a réalisé +4.1% en mars, derrière le MSCI EMU NR à +6.6%.  

Voir le rapport mensuel au format PDF

Objectifs

L'objectif du compartiment est de dégager une plus-value à long terme de son capital et de surperformer les marchés de l'Eurozone dans leur ensemble en utilisant un modèle quantitatif sophistiqué, conçu par Jacques Chahine, qui permet d'identifier les performeurs «stars».

Profil du fonds

Un portefeuille extrêmement bien diversifié, investi sur l'ensemble des capitalisations boursières dans un style purement quantitatif. Son univers d'investissement comprend les valeurs du marché Eurozone, dont la capitalisation excède 100 millions de dollars, et suivies par un minimum de 3 analystes financiers.